NAISSANCE DE LA PAROISSE

numérisation0010

numérisation0009

Plan de la chapelle primitive de la tour St Louis démolis en 1874 ou 1876 pour laisser place au quai du Rhône.

La chapelle  provisoire inaugurée par l'abbé Pugnières le 26 novembre 1883. 

eglise en 1896

A gauche la chapelle provisoire de 1883 à1906

  • eglise1
  • eglise3
  • eglise2
  • eglise4

Les premières photos de l'église de Port saint Louis

En haut à gauche, la chapelle ou se déroulait les offices avant la construction de l'église

Puis l'église fût construite en 1906, monsieur Véran en a été l'architecte et monsieur Terras l'entrepreneur, l'inauguration eut lieu le dimanche 22 juillet 1906 en présence de Mr le Vicaire général Giraud et bien sur de l'Abbé Vinson qui avait tant oeuvré pour son édification.

L'église et les premières contructions de Port saint Louis

  • eglise5
  • eglise6
  • eglise 7
  • eglise8

Les photos du haut et en bas à gauche sont après 1913, date de l'électrification de la ville.

La photo en bas à droite est après 1920 date de la construction du monument aux morts de la guerre 14-18.

Qui est Henri Leroy ?

henri leroy

Depuis 2015, le lycée Henri Leroy de Port saint Louis a rejoint les établissements catholiques de notre diocèse . Mais pourquoi ce lycée porte-t-il le nom d’Henri Leroy, 

 Henri Leroy est né le 12 juillet 1923 à Port saint Louis, il est allé à l’école libre, il fût louveteau puis scout à la patrouille de France dont il sortit chef de la section locale. Il a travaillé à l’usine Gerland.

Au début de la seconde guerre mondiale il entra rapidement en résistance, surveillé par la guestapo, il faillit être interné en camp sans l’intervention de Monsieur Renaud (maire de Port saint Louis sous le gouvernement Vichy). En juillet 1944, il s’engage au 9eme Zouave commandé par le général Delattre de Tassigny, il est nommé chef de section et dans une mission effectuée dans la nuit du 4 au 5 mars 1945 il sera tué en territoire allemand, il est titulaire de la croix de guerre et de la médaille militaire.

 Comme décrit plus-haut, il aimait les responsabilités, au scoutisme, au travail, à l’armée, ces compagnons l’aimaient beaucoup, c’était un garçon honnête, très droit et très bon. Il avait une foi très profonde. Monsieur Gustave Vidal (maire de Port saint Louis) fit rapatrié son corps en 1948. Des éloges funèbres délivrées par les hautes autorités militaires, par les responsables de l’usine Gerland ainsi que le Maire et son conseil municipal dans l’église de Port saint louis décriront un homme sincère, humain et affectueux. Son corps repose au cimetière de Port saint Louis. C’est l’abbé Vialaret (curé de Port saint Louis de 1958 à 1968) qui préconisa le nom d’Henri Leroy pour la dénomination du lycée. (merci à Madame Derviso pour sa collaboration).